English Version

Le dictionnaire universel du vin de Bourgogne

Jean-François Bazin Edition : Presse du Belvédère - 2010 « Bouzeron : « Le lieu est connu depuis la nuit des temps : la culture chaséenne est illustre en Préhistoire. Calcaire brun et marneux du bathonien et marne blanche entre 270 et350 m d'altitude, épousant une vallée orientée nord-est/sud-ouest aux belles expositions est/sud-est, Bouzeron a su jouer la carte à laquelle nul ne pensait. « Vins blancs renommés, bouquet fin » écrivent en 1894 Victor Vermorel et René Danguy à propos des aligotés, aussi importants alors que les gamays en rouge. L'aligoté de Bouzeron se distingue des autres. Il est dit doré, par opposition à l'aligoté vert, plus productif mais qui mûrit plus difficilement. Il est en coteau. Il se vendait jadis au prix du Pouilly-Fuissé. » « En 1973, Aubert et Pamela de Villaine s'y installent et y créent un domaine familial.» « En définitive, l'AOC communale fait de l'aligoté de Bouzeron un oiseau rare, dû pour l'essentiel à France Lechenault et à Aubert de Villaine. Il n'y a pas de Premiers Crus, même si Les Clous et quelques autres climats pourraient revendiquer ce titre. Les bas des coteaux produisent ici l'AOC Bourgogne Côte Chalonnaise en blanc et en rouge. » »

Ce site utilise Flash 8.
Pour le visiter vous avez besoin du Flash Player 8 de Macromedia, un plug-in qui vous permettra d'accéder à tout le contenu de ce site et de nombreux autres sites.
Pour télécharger et installer Flash 8 cliquez ici.