English Version

Coups de coeur en Bourgogne!

PRESSE ET BIBLIOGRAPHIE Extrait tiré du livre "Coups de coeur en Bourgogne ! Dégustations insolites et créations gourmandes", Martial Jacquey- Hubert Anceau - Marielys Lorthios P. 161 «C'est d'un autre choix dont je vais vous parler maintenant, un choix qui peut paraître en miroir du précédent mais qui m'intéresse davantage en ce qu'il témoigne d'un regard un peu plus positif sur la vie. Il s'agit du choix d'Aubert de Villaine dont le nom et l'image sont associés au domaine de la Romanée Conti. L'autre Bourgogne, Aubert de Villaine l'a trouvée avec son épouse Pamela, dans ce petit village reculé de Saône et Loire, Bouzeron. La particularité de ce village, outre d'être traversé par un ruisseau qui s'appelle le Nantil, est d'avoir mis en valeur une variété du cépage aligoté. Chacun sait que l'aligoté, mélangé à la crème de cassis de Dijon, sert à l'élaboration du plus célèbre des "blanc-cass", le fameux Kir, du nom du chanoine, ancien maire de Dijon. C'est un curieux hasard mais il se trouve que ce jour là le train me menait à Cassis (!) connu aussi pour sa plage et ses vins blancs. A Bouzeron, l'aligoté n'est pas vert mais doré. C'est déjà une indication sur sa maturité et sur les sensations qu'il procure en bouche ! Il n'a donc pas besoin de rougir pour se rendre aimable. Et, depuis 1997, l'appellation village, comme à Saint-Bris pour le sauvignon ou à Puligny-Montrachet pour le chardonnay, par exemple, se suffit à elle-même. Avant, on parlait de l'aligoté de Bouzeron. Ce vin est frais, minéral tout en étant fruité et rond et, au bout de 10 ans, je défie les meilleurs dégustateurs et sommeliers du monde de le distinguer d'un grand Chablis ! Aubert de Villaine est un grand homme. C'est aussi un original. Il est partout dans le monde comme chez lui mais son village c'est Bouzeron. Il y a créé son domaine en 1971 dans ce village qui ne compte que 60 ha de vigne dont 20 produisent du Bouzeron, le reste donnant du pinot noir et du chardonnay mais aussi de l'aligoté car il est plus large en matière de rendements autorisés ! Le domaine A. et P. de Villaine compte 20 ha, il produit aussi les excellents et très recherchés Bourgogne Pinot Noir Côte Chalonnaise la Fortune et la Digoine, le Mercurey Les Montots ainsi que le Bourgogne Chardonnay Côte Chalonnaise les Clous et le Rully les Saint Jacques. La plus belle part est laissée au Bouzeron, déjà reconnu par Courtépée au XVIIe siècle. Il est joliment taillé en gobelet pour en réduire les rendements. C'est Pierre de Benoist qui s'occupe de la charge quotidienne du domaine et qui a à coeur de faire reconnaître le Bouzeron comme il le mérite. Pour cet homme de Sancerre, c'est aussi un choix !" Notre dégustation : "Marielys parle d'emblée d'une douceur moelleuse. Hubert est séduit par le nez agréable et la bouche à la fois vive et généreuse. Pour Martial, le vin est cristallin, très pur tout en étant complexe et charnu. C'est un vin délicat qui traduit la maturité du fruit tout en ayant un caractère marqué. Nous partons d'un rapprochement avec le cépage qualifié à tort de rustique et des légumes racines à la simplicité apparente mais dont il faut savoir révéler la richesse. Serions-nous dans un conte de fées ?" Le Nouveau Guide des Vins Bio 2010-2011 Evelyne Malnic - Georges Lepré - Antoine Pétrus Edition Sang de la Terre Bourgogne Côte Chalonnaise Blanc Les Clous 2008 : "Un flacon de haut vol. arborant une robe jaune pâle, le nez de chardonnay, issu de vignes cinquantenaires, élevé de façon sophistiquée en foudre et cuve inox, s'offre, complexe, intense, sur un bouquet mêlant arômes de fruits blancs, notes de beurre, de brioche, de miel souligné par une forte minéralité. Après une attaque vive et fraîche, la bouche se déroule charnue, équilibrant un joli gras et un fruit expressif, alliés à une belle minéralité. Finale de grande ampleur sur la minéralité avec ses notes de craie et de cailloux." Bouzeron 2008 : "Un flacon qui fait vibrer l'aligoté. paré de jaune intense, éclatant, le nez d'aligoté, issu de vignes cinquantenaires, élevé en foudres et cuves inox, exhale un bouquet aromatique complexe et intense, qui mêle arômes de poire fraîche, notes d'agrumes, touches de miel et d'acacia. vive, nerveuse, dynamique, la bouche déploie une texture gourmande, structurée, rafraîchissante avant de conclure sur une finale salivante et minérale de belle persistance." Rully Blanc Les Saint-Jacques 2008 "Un chardonnay en devenir. A découvrir pour sa superbe minéralité. Tout d'or clair revêtu, issu de chardonnay de vieilles vignes et de petits rendements (30 hl/ha), le nez s'offre, intense et complexe, sur un bouquet de senteurs mêlant harmonieusement notes de fruits blancs, abricot, poire Passe-crassane, touches de brioche, miel et beurre. La bouche se déroule tout en volume et en complexité, le chardonnay s'y exprime de façon très mûre et goûteuse avec une minéralité très présente. La finale est très longue et très harmonieuse."

Ce site utilise Flash 8.
Pour le visiter vous avez besoin du Flash Player 8 de Macromedia, un plug-in qui vous permettra d'accéder à tout le contenu de ce site et de nombreux autres sites.
Pour télécharger et installer Flash 8 cliquez ici.