English Version

MILLESIME 2014

MILLESIME 2014 Un de nos amis, client de longue date à Bouzeron est passé cette année pour récupérer ses vins. A cette occasion, il m'a demandé les raisons pour lesquelles nous pratiquions la culture biologique depuis les années 80 et faisions des essais en bio-dynamie alors même que ces types de culture représentent aujourd'hui un travail accru avec des conditions climatiques de plus en plus difficiles à anticiper d'année en année et exigent toujours plus de main d'oeuvre indispensable à la répétition des bons gestes et à la bonne tenue des vignes ? Peut-être est-ce parce que ces types de culture remettent enfin l'homme, le vigneron dans la vigne, avec son courage, son expérience et sa curiosité renouvelée à chaque millésime. Peut-être est-ce également, parce que, comme le millésime 2014 nous le rappelle, ces types de culture, outre le fait de vous proposer de bons vins, vivants et digestes, sont un des meilleurs moyens de révéler la qualité d'un terroir. Cette révélation n'est d'ailleurs jamais aussi magique que lorsque le vin est bon. Et c'est exactement ce que propose le millésime 2014 : répondre à la délicate équation entre la météo, l'état sanitaire et la maturité des raisins pour proposer des vins remarquables. Suite à une période hivernale et un début de printemps doux, les températures sont restées supérieures à la normale et le cycle végétatif de la vigne a repris son activité dès le mois de mars. S'en est suivi un temps chaud, lumineux d'avril à juin, sans précipitation, favorisant un débourrement précoce. La mi floraison était déjà atteinte sur l'ensemble des vignes du domaine pendant le week-end de la pentecôte. Ce déficit de précipitations et ces températures élevées, qui pouvaient laisser craindre un stress hydrique précoce, ont permis dans le même temps de limiter le développement des maladies et ravageurs de la vigne. A ce stade du millésime, tout portait à croire que les vendanges pourraient être tôt. C'était sans compter avec les caprices du temps. A partir du 28 juin, excepté une embellie la semaine du 15 juillet avec des conditions estivales, chaudes et sèches, la situation se dégrade. Le temps reste maussade avec de fortes précipitations quasi journalières et des températures bien basses pour la saison. Il faut guetter et profiter de la moindre fenêtre de temps sec pour protéger les vignes et effectuer les labours nécessaires afin de libérer la vigne des herbes envahissantes. Le mois de septembre voit enfin le retour d'une météo plus favorable à la bonne maturation des raisins ; le vent du nord, sec et froid, permet d'assainir la situation et de circonscrire les quelques foyers de pourriture. Les concentrations en sucres deviennent plus importantes et les valeurs d'acidité affichent de belles diminutions selon les cépages. Cette maturité dite physiologique du raisin (poids optimal de la baie et équilibre dans le rapport sucre/acide) devient excellente. Il faut attendre encore quelques jours pour atteindre également une bonne maturité phénolique, qui détermine la qualité des matières colorantes et des tannins, en particulier sur le pinot noir. Les vendanges ont débuté le lundi 15 septembre à la faveur du beau temps. Elles vont s'étaler sur 14 jours et s'achever début octobre avec notre Bouzeron, qui pour rappel est le seul vin en Appellation Village issu du cépage aligoté doré. Cela faisait longtemps que nous n'avions pas vu autant de larges sourires sur les visages des vendangeurs, heureux de cueillir des raisins d'une qualité exceptionnelle sous un temps ensoleillé et bienveillant. Dans leur ensemble, nos vins du millésime 2014, sont francs, énergiques et offrent un excellent potentiel de garde. Les Vins Rouges : La précision du tri faite par une équipe de vendangeurs habituée à notre exigence de qualité, a été capitale pour ne faire entrer en cave que de beaux raisins et permettre à notre équipe en cuverie de vinifier une des récoltes les plus saines et prometteuses de ces dernières années. Les vins rouges, après un an d'élevage en fûts, possèdent une belle robe soutenue, et sont « pleins de fruit », proposant une gamme aromatique riche et une texture tannique en bouche de très belle qualité, suave, croquante et profonde, ce qui les rend à la fois digestes et attractifs. Les Vins Blancs : 2014 semble être un millésime où l'élégance et la pureté priment sur la puissance. Les vins blancs, après 1 an d'élevage en foudres et fûts, présentent une très belle fraîcheur aromatique à dominante de fruits à chair blanche avec des nuances florales. La bouche, quant à elle, exprime une remarquable densité fruitée, une belle tension et une fin plutôt saline qui rend les vins très « vibrants et vivants ». Etant vinifiés et élevés le plus naturellement possible, nous vous recommandons de les laisser reposer en cave et de les aérer avant toute dégustation. Pierre de Benoist/Aubert de Villaine

Ce site utilise Flash 8.
Pour le visiter vous avez besoin du Flash Player 8 de Macromedia, un plug-in qui vous permettra d'accéder à tout le contenu de ce site et de nombreux autres sites.
Pour télécharger et installer Flash 8 cliquez ici.
Importateur
Caviste
Restaurant